retour à la homepage
logo CHUV
Qui sommes-nous ? Prestations de formation Prestations de laboratoire Recherche & développement  Liens  News & actualités   
français  |  english home < Prestations de laboratoire < Liste des méthodes < Chimie clinique Plan d'accèsPlan du siteImprimer
Prestations de laboratoire
Passeport biologique
Système Qualité
Suivi de l'échantillon
Liste des méthodes
Chimie clinique
Corticostéroïdes
Diurétiques
Erythropoïétine
Hormone de croissance
Paramètres sanguins
Stéroïdes anabolisants
Stimulants
Transfusion sanguine
Analyses vétérinaires
Appareils & technologies
Statistiques

Chimie clinique

La chimie clinique est le domaine de la biologie médicale qui est en général concerné par l'analyse des molécules contenues dans les liquides corporels (sang, liquide céphalo-rachidien, urine, etc...). L'interprétation des résultats de ces analyses a généralement pour but de caractériser l'origine physiopathologique d'une maladie.

Ce domaine fait recours à l'usage d'automates divers pouvant mesurer de nombreux paramètres. Les exemples les plus courants sont:

  • Les ions (sodium, potassium, bicarbonate, fer, ...)
  • Les protéines (protéines totales, transferrine, globulines, albumine, ASAT, ALAT, ...)
  • Les hormones (testostérone, LH, hCG, cortisol, EPO, hGH, ...)
  • Autres (glucose, osmolalité, ...)

Au sein du LAD, et selon les directives de l'AMA, l'hormone lutéinisante (LH) et l'hormone gonadotrophique chorionique (hCG) sont dosées de manière systématique dans les échantillons urinaires provenant d'athlètes masculins. En effet, un dopage à la LH peut provoquer une augmentation de la concentration endogène de testostérone (stéroïde anabolisant), alors que la hCG serait utilisé pour contrebalancer certains effets secondaires d'un dopage à la testostérone.
Ces paramètres peuvent également être mesurés dans les urines de femmes selon les demandes ou en fonction de résultats d'analyses anormaux issus d'autres procédures.

Le principe de mesure des automates permettant l'analyse de paramètres de chimie clinique et d'hormonologie dépend du type d'appareil mais également de la nature du composé étudié.
L'immunologie et la photométrie (turbidimétrie et néphélométrie) sont les principales techniques de mesure utilisées par les fabricants.

D'autres paramètres cités ci-dessus sont importants dans le cadre d'études cliniques ou de projets de recherche et développement.

 

Dernière modification le 17.11.2009

Retour haut de page